homelongfictiondocurealisateurcaptationlocationcontact
Terre noire. Un film de Jean Marc Turine. (en montage)

Tu m’as dit :
«  Je ne pourrai plus supporter longtemps cette situation sans espoir. Aucun espoir, je n’exagère pas. Les Comores ne sont pas un pays, c’est un foutoir. Sors-moi d’ici, je t’en supplie ».

Chère Adia, ce film est ma réponse à ton cri de désespoir.
Pour que ton pays sorte de l’ombre et de l’Oubli.

 
doc 3

La vie est là. Un film de Isabelle Rey.


Un film qui parle d’engagement poétique. Cela se passe en hôpital pour enfants et en home pour personnes âgées. Des patients et des artistes au travail. Un partage d’émotions et de recherches du plaisir pour échapper à la peur et aux souffrances quotidiennes.

›› En savoir plus

 

Doc 3 Make aliens dance Un film de Sébastien Petretti.

Gillingham, Uk, 2017. Mike est un producteur de musique en chute libre. Dan, son ingé son est lassé, Murphy, son frère autiste s’isole, accroché jour et nuit à un casque audio, tandis que Lilli, leur maman, semble glisser hors de la réalité. Ils traversent une sale période de leurs vies; Mazzy, la cadette, chanteuse à la voix somptueuse, a disparu. Sa magnifique voix, couchée sur d’innombrables « tapes » est soigneusement rangée aux archives dans le studio familial, où le silence règne à présent.

›› En savoir plus
›› En savoir plus - co-producteur
›› Festival - bsff.be - 2018

 

 
Dakota family. Un film de Antoine Lanckmans. (en montage)

Une inquiétante créature rôde autour de Bon-Papa Dakota. Dans sa maison du bord de mer, Le vieux bonhomme se sent partir. Une famille, sa famille, aussi saugrenue que fracassée, va alors entreprendre le trajet vers la maison familiale. Ces hommes et ces femmes arriveront-ils à temps pour partager un dernier instant avec leur chef de tribu ?



 

 

Crise de rire. Un film de Marie Mandy. (en tournage)

Martine, Paul, Djamila, Jean-Pierre, Sophie et Vincent veulent renouer avec le rire. Et acceptent de payer 10 € par semaine pour aller rire « sur ordonnance ».
Dans un monde où tout se vend et tout s’achète, quel est le sens de « consommer du rire fabriqué artificiellement ? ».

 
doc 3 J'ai 20 ans en 2015. Un film de Alice Gorissen, Tanguy Cortier, Serge Kestemont.

Quatre jeunes gens filment leur vie où ils expriment leurs illusions, leurs peurs, leurs perplexités face à ce que le monde leur offre sous forme de crise continue, d’inconnu, de valeurs balayées par les vents azimutés d’une société insaisissable. Mais ces quatre jeunes gens, qui ont 20 ans en l’an 2015, possèdent une arme redoutable pour braver les difficultés, surmonter les obstacles, pour pouvoir grandir : leur âge. Et même si cela semble un pléonasme, c’est dans les attributs de leurs 18 ans qu’ils puisent les réponses aux questions qui vont devoir se poser dans leur imminente vie d’adultes.

›› En savoir plus

 

FP Femmes prêtres au vatican. Un film de Marie Mandy. (en préparation)

Au moment où le Vatican étudie la question de l’accès des femmes au diaconat, la réalisatrice enquête sur l’absence de femmes prêtres et questionne la place de la femme dans l’Eglise catholique de demain...

›› Trailer

 
contact Ouroboros. Un film de Basma Alsharif.

Ouroboros est le premier long métrage de l'artiste Basma Alsharif.
Ce film suit un homme dans cinq paysages différents et bouleverse la représentation médiatique du traumatisme.
Un voyage hors du temps qui acte la fin comme le commencement, explore la question de l’éternel retour et interroge ce qui nous permet de continuer quand tout est perdu.

Ouroboros is acclaimed visual artist Basma Alsharif's first feature film. This experimental film is an homage to the Gaza Strip and to the possibility of hope based on the eternal return.
The film follows a man through five different landscapes, upending mass-mediated representation of trauma.
A journey outside of time, marking the end as the beginning, exploring the subject of the eternal return and how we move forward when all is lost.

›› Festival - Locarno 2017